Riad, Roubaix (59)

Une parcelle en dent creuse, limitée de tous côtés par des ensembles construits de hauteurs importantes et diverses, induit la réalisation d’une maison de ville aux gabarits imposés par l’espace laissé disponible.

Cette maison de ville est réalisée en continuité d’un immeuble de logements collectifs dont elle
empreinte la forme simplifiée, troublant volontairement la lecture d’une maison.

les qualités de vues, de lumière, d’accroche sur le paysage urbain en privilégiant la création d’une certaine intimité.

une réflexion sur les espaces extérieurs qui se transforment en un outil tridimensionnel modelant le volume de l’habitation. La cour est entièrement minérale, une plateforme en béton flotte, se plie et se découpe pour recevoir des bambous. Le patio du second étage creuse le bâti, sur le toit une vaste terrasse prolonge l’espace de détente. Cette forme de capitalisation des espaces extérieurs,
en opérant un repli sur soi, fait référence aux riads marocains. Ainsi, la densité construite, l’attachement à une certaine intimité et l’exiguïté de la parcelle conduisent à phagocyter la moindre parcelle de ciel.

DATE CLEF
Livraison Juillet 2008

MAîTRISE D’OUVRAGE
privé

SURFACE
380 m² SDP

COÛT
525 000 € HT

PROGRAMME
1 logement