UP’White, Lens (62)

Le bâtiment de bureaux Up’White est la première pièce d’un quartier en construction. Sa volumétrie a été travaillée en adéquation avec son environnement à venir.
Cinétique urbaine Le bâtiment développe une volumétrie aux angles saillants pour multiplier les mouvements des plans de façade les uns par rapport aux autres. Les variations relatives aux déplacements des voyageurs en train, tramway, bus, automobilistes ou piétons donne à voir un bâtiment modelé dont les arêtes se chevauchent et se cachent au gré des déplacements de points de vue. La position de proue expose trois faces et permet la perception de cette variation en continu. Le principe de façade se distingue par un travail sur la trame. De la modularité à laquelle doit répondre le volume intérieur destiné à recevoir des bureaux découle une trame de façade répétitive, rythmée par des brise-soleil verticaux. En contraste avec l’environnement horizontal proche, ces lignes verticales créent un effet cinétique, une vibration accentuée par le monochrome blanc et le jeu d’ombre et de lumière.

DATES CLEFS
Études 2011
chantier 2014
Livraison 2016

MAîTRISE D’OUVRAGE
carré construction

SURFACE
4 500 m² SDP

COÛT
3 300 000 € HT

MISSION
PC / DCE

CARACTÉRISTIQUES
RT 2012

CHEFS DE PROJET
Mathieu Martin
Louise Descamps