Lot 01 & Lot 03,
Clichy-Batignolles (75)

Les lots 01 & 03 s’inscrivent dans une dynamique urbaine qui produit des situations très contrastées et parfois contradictoires : des voies SNCF génératrices de bruit, un parc urbain généreux et bénéfique, des programmes exhaussés à plus de 10 mètres du sol, jouissant de vues lointaines extraordinaires, mais dont l’orientation solaire est parfois peu favorable à la vie des logements.
Toutes ces situations sont exploitées afin de conserver et de concilier la densité d’une combinatoire de programmes riches d’usages et la préservation de l’intimité et du confort nécessaires aux logements.

Un sol commercial continu relie les deux lots, créant les relations entre les différents programmes mais également entre les programmes et l’espace public. Ce socle installe des halls ouverts sur l’espace public qui viennent irriguer les différents programmes tout en apportant de l’animation urbaine. Échelonnés en gradins et ajustés aux limites du lot, les bâtiments sont agencés en U ouvert, protégeant un espace central, plein ciel, dans le prolongement de la place haute. Une ligne de ciel animée est créée par les variations de hauteur de l’enveloppe, qui permettent d’éclairer naturellement l’espace intérieur de la promenade commerciale et de favoriser des vues étendues sur Paris depuis les logements.
Une écriture architecturale pour chaque programme.

La résidence étudiante est une pièce de paysage horizontal. En partie engravée dans le socle, elle offre une silhouette syncopée et se retourne autour de deux grands patios, façonnant une vie collective pour les résidents. En contraste, l’immeuble de logements collectifs présente une volumétrie hiératique, composée de 8 à 10 niveaux à la fois sinueuse et pliée. Le traitement de la façade est tramé et nervuré à l’image des papiers japonais pliés. Cet origami est constitué de jardins d’hiver en façade nord et de vastes balcons en façade sud. Une large césure permet de distinguer les programmes de logements de celui des bureaux. Ce dispositif spatial ménage un ensoleillement plus favorable de l’espace public tout en allégeant la densité construite. Cette faille présente un jeu de terrasses en gradins orientées au sud. Elles sculptent le volume tout en offrant à ce programme de bureaux des vues spectaculaires sur Paris.

DATES CLEFS
Études 2012
PC déposé mars 2014
Délais du chantier : 36 mois
Livraison 2018

MAîTRISE D’OUVRAGE
MAB Development,
BPD Marignan Immobilier

COTRAITANTS
Gaëtan Le Penhuel
Architectes associés
Sud Architectes
Emma Blanc paysagiste
Franck Boutté Consultants & AMO Développement durable
Hexa Ingénierie BET

SURFACES
Lot 01: 16 600 m²
Lot 03: 20 500 m²
Parking: 15 000 m²

COÛT
90 000 000 €

MISSION
complète

CHEFS DE PROJET
Pascal Masson
Marcin Wieczorek
Joanna Wieczorek
Louise Descamps

PHOTOS
Julien Lanoo
Sergio Grazia