Pôle mécanique de polytechnique

Concours de maîtrise d’œuvre pour la construction du Pôle de Mécanique Polytechnique, Palaiseau
Catégories : Équipements

Générer du lien dedans, dehors

L’un des grands enjeux de ce pôle mécanique est de créer des conditions spatiales génératrices d’échanges à la fois à l’intérieur même du bâti, entre les deux entités qui en composent la programmation (le département de mécanique de polytechnique l’IMSIA), mais également avec l’espace public et les deux grandes Ecoles que sont Polytechnique et l’ENSTA.

Un volume compact et capable

Le projet se caractérise par sa modularité et sa mutabilité. C’est en nous appuyant sur ces exigences et en les optimisant que la forme architecturale du projet s’est imposée : au-delà d’un bâtiment architectural, nous avons conçu le futur pôle mécanique comme une « infrastructure », qui intègre la logistique, le process et les extensions à venir au cœur de la conception. Sa volumétrie compacte permet de régir l’économie du projet.

Évolutivité

Nous avons fait le choix d’un bâtiment unitaire, capable d’accueillir les programmes à venir sur la parcelle en les intégrant à sa morphologie initiale. Le projet s’appuie sur des principes simples de modularité spatiale et d’évidence structurelle. Le système constructif permet de créer la capacité, la flexibilité et la liberté souhaitées. Plus qu’un projet architectural, il s’agit avant tout d’un dispositif qui offre une liberté d’appropriation aux étudiants chercheurs. C’est une « toile de tente » qui peut s’étirer pour ajouter de nouveaux programmes.

Esthétique mécanique

L’architecture générale du projet est à l’image d’une « pièce usinée » : elle naît de sa fonctionnalité, présente une esthétique épurée et sobre, marquée par la retenue de son écriture. L’enveloppe en aluminium naturel participe de cette unité d’ensemble, offrant une même peau à l’ensemble du bâtiment. La matérialité choisie permet au futur pôle mécanique de se fondre dans le paysage environnant, tout en le reflétant, créant une homogénéité sans uniformité.

Maîtrise d’ouvrage

— Établissement public d’aménagement Paris Saclay

Surfaces

— SHON : 10 500m2

Chef(s) de projet

— Marcin Wieczorek