L’îlot inattendu

Réhabilitation et requalification de l’ancien Collège Jean Macé à Lille
Catégories : Bureaux, Équipements, Logements

Construit par l’ingénieur Alfred Mongy en 1890, le collège Jean Macé (initialement école supérieure de jeunes filles) est emblématique des bâtiments destinés à l’enseignement laïque à la fin du XIXe siècle. Répertorié à l’Inventaire architectural et paysager de Lille, l’édifice a une valeur patrimoniale incontestable au sein du tissu urbain, notamment grâce à sa façade richement décorée dans le style éclectique des Beaux-Arts.

L’édifice est conçu sur un plan rationnel composé d’ailes et d’avant-corps. Les ailes du bâtiment encadrent une cour, permettant la double exposition des espaces intérieurs et leur distribution.

Compléter la trame, diversifier le programme

L’ancien collège bénéficie d’un emplacement exceptionnel, à proximité immédiate du centre-ville, dans un secteur à dominante résidentielle redynamisé par l’attractivité du parc Jean-Baptiste Lebas et de la Gare Saint-Sauveur. Cette situation est idéale pour une programmation mixte avec 175 logements, un hôtel de 10 chambres et une halle gourmande au rez-de-chaussée du bâtiment historique.

La requalification du bâtiment permet à la fois la mise en valeur et la restructuration de l’existant ainsi que la requalification de la parcelle et des espaces libres. La transformation s’effectue par trois interventions : la réhabilitation des surfaces existantes, la surélévation des ailes historiques en front de rue et la construction de bâtiments neufs, en front de rue et en cœur d’îlot.

Rénover et restructurer

L’ensemble du bâtiment historique est rénové et restructuré pour accueillir la halle gourmande et des activités au rez-de-chaussée. Aux étages, les balcons des logements s’ouvrent sur la cour patrimoniale.

Surélever

Des surélévations viennent coiffer les ailes construites en front de rue et le bâtiment central en cœur d’îlot, excepté sur les trois tours d’angles et le fronton de l’ancienne entrée d’honneur, préservant la morphologie majestueuse de la façade principale.

Construire

Rue Gosselet, l’extension neuve en brique sombre recherche une cohérence urbaine en dialogue avec le dessin et la matérialité des façades existantes. La façade abrite discrètement des loggias dans une grille de modénature régulière aux ouvertures carrées.

En cœur d’îlot, des constructions neuves s’organisent autour de deux nouvelles cours alignées à la cour patrimoniale. La volumétrie des bâtiments, sculptée par le PLU, présente un épannelage en terrasses, offrant un espace extérieur – terrasse ou balcon – à presque tous les logements.

 

État du projet

— Concours : 2017

— PC déposé en juin 2018

Maîtrise d’ouvrage

— Projectim : Promoteur Immobilier, mandataire

— Loger Habitat : Promoteur immobilier

— Oria promotion : Promoteur Immobilier

Lieu

— Lille (59)

Surfaces

— SHAB : 12 061 m²

Co-Traitant(s)

— BDAP : Architecte du Patrimoine

— Nortec Ingénierie : BET TCE

— MBO Ingénierie : économie de la construction

Chef(s) de projet

— Nancy Lor

— Maxime Naveteur

— Emeric Debrauwer

— Clément Bisiaux

— Alexandre Culot

— Valentin Gouverneur

Perspectives

— Sebastien Hommes  » De Pictura »

Mission

— Complète

Caractéristiques

— RT 2012 -20%