Hôtel B&B

Construction d’un hôtel B&B et d’une brasserie à Roubaix, réhabilitation de la façade d’anciens entrepôt
Catégories : Logements

Pierre angulaire du réaménagement de l’îlot de la Gare de Roubaix, le projet amorce la reconversion urbaine de la friche ferroviaire en Cour de la Petite Vitesse, le long du futur corridor écologique.

Une nouvelle pièce urbaine

La construction de l’hôtel s’appuie sur la façade des anciens entrepôts Dubois, arrondie à l’angle de la rue de l’Alma et de la place de la Gare. Élevée sur deux niveaux, elle se compose d’ouvertures de grand format dessinées par une structure béton verticale très aérée. Pour satisfaire à la requalification du bâtiment en hôtel et brasserie, la façade existante est restaurée, tandis qu’un volume neuf, légèrement en retrait pour rejoindre le nouvel alignement de la rue de l’Alma, étend et surélève le bâtiment de quatre niveaux supplémentaires. Une terrasse végétale prend place sur la toiture de cet entre-deux.

La lecture des façades

Diversifiée par un dialogue entre neuf et ancien, la nouvelle façade s’anime à l’échelle de la place de la Gare. Pour s’associer à la composition de l’ancienne façade, le nouveau bâtiment utilise le béton, qui permet un rendu net et maîtrisé, tout en répondant à la réglementation thermique.

La nouvelle façade admet plusieurs degrés de lecture. D’une part, le calepinage des éléments préfabriqués en béton dessine une trame verticale, marque les arêtes du bâtiment et élance sa volumétrie. D’autre part, les ouvertures sont alignées verticalement et horizontalement, répondant à l’agencement intérieur des chambres.

La composition libre et progressive de grands cadres en aluminium anodisé de couleur bronze cristallise l’image finale de la façade. Cette lecture s’installe comme événement urbain fort à l’angle du futur quartier de la Gare et révèle une volonté d’abstraction par rapport aux deux premiers niveaux. L’écriture contemporaine s’immisce enfin sur l’ancien bâtiment par le remplissage de certaines baies de la façade d’origine par les mêmes plaques d’aluminium.

État du projet

— Études 2012

— Chantier 2014

— Livraison 2016

Maîtrise d’ouvrage

— SEM Ville renouvelée

Surfaces

— SHON 2 200 m²

Coût

— 3.2 M€ HT

Chef(s) de projet

— Mathieu Martin

— Pierre-Antoine Sahuc

Mission

— Complète

Crédits

— Photos : Julien Lanoo