Groupe Scolaire Lucie Aubrac

Construction de l’école Lucie Aubrac à Roubaix, 6 classes élémentaires, 4 classes maternelles, cuisine et réfectoire – Signalétique et création de meubles sur mesure.
Catégories : Équipements

L’implantation du programme réalise un projet qui fait à la fois signe et sens dans un espace urbain en mutation. L’architecture de l’école surprend et émerveille, elle questionne l’espace et les sens en générant des parcours lumineux et spacieux aptes à garantir les meilleures conditions d’accueil et de sécurisation des enfants : « un cocon poreux ». Conçu comme un bâtiment paysage, le groupe scolaire préfigure les transformations à venir dans le quartier de la Mackelerie, le parc promenade Sud et le quartier de la gare de Roubaix.

Vibration visuelle

La volumétrie du projet empreinte ses formes libres au sac de billes des enfants. Le contenant, c’est la clôture, à la fois poreuse et végétalisée, tandis que les billes sont les éléments du programme qui s’assemblent pour donner corps au projet. Les angles des bâtiments sont arrondis pour ajouter une forme douce à la composition du quartier. Le jeu des volumes génère un assemblage spatial où les rencontres sont autant d’évènements plastiques, supports d’ombre et de lumière. L’effet cinétique est renforcé par l’emploi du bois en vêture sur l’enveloppe extérieure de l’ensemble du programme : des lames de bois verticales dont l’implantation varie progressivement pour créer une vibration qui anime la façade.

 

Le blanc pour commencer

En contraste dans un quartier dominé par la brique, les façades de bois blanc accrochent la lumière, jouant avec la variation des couleurs amenées par la présence des végétaux déjà présents, les nouveaux arbres plantés et la végétalisation des toitures terrasses. La monochromie dominante est rompue pour signaler les entrées et les préaux d’une teinte miel, qui vient colorer la lumière naturelle.

L’esprit pratique

L’organisation spatiale du programme présente un fonctionnement optimum en termes d’accessibilité, de lisibilité et de fluidité des espaces, pour créer un « outil » d’enseignement où l’enfant est au cœur des préoccupations. La thématique de l’optimisation des circulations y est récurrente : les espaces de rangement sont installés au plus près des salles qui en ont l’usage, ce qui contribue à éviter les déplacements inutiles.

La performance thermique

Par la composition de leurs façades et leur forme de galets, les volumes à l’indice de compacité élevé affichent de très bonnes performances thermiques. L’enveloppe est travaillée comme une enceinte, dont les matériaux répondent aux critères de protection de l’environnement induisant une variété limitée. Le concept de double mur béton se compose d’un voile structurel intérieur de 200 mm, un isolant rigide de 280 mm et un voile de 150 mm qui supporte les éléments de façade en bois et aluminium.

État du projet

— Conception : mars 2010

— Chantier : octobre 2011

— Livraison : avril 2013

Maîtrise d’ouvrage

— Ville de Roubaix

Lieu

— Roubaix (59)

Surfaces

— SHON : 3 200 m²

— Surfaces utile : 2 140 m²

— Surface plancher : 2 814 m²

Coût

— 6,8 M€ HT

Co-Traitant(s)

— Dumez : Construction

— Energelio BET : HQE Passif

— Séchaud Bossuyt BET : Fluide

Chef(s) de projet

— Mathieu Martin

Mission

— Complète

Caractéristiques

— Principes de PassivHaus

— Conso inférieur à 15 KWhep/m²/shon/an

Crédits

— Photographies : Julien Lanoo