Divers(e) cité jardin

Construction de 234 logements
Catégories : Logements

Cet îlot jardin s’inscrit dans une situation en complète mutation urbaine du secteur de la porte de Valenciennes, à la croisée de diverses temporalités, dans un contexte urbain hétérogène, riche et complexe.

La forme générale du projet est issue d’une attention à ce contexte : il répond dans sa morphologie et sa vue lointaine à la perspective urbaine très forte du boulevard Hoover et, en vue proche, à l’articulation de ces deux textures urbaines contrastées, entre l’architecture contemporaine des logements d’Euralille et le quartier de Moulins.

Unité et individualité

Contre l’homogénéité et l’indifférenciation du bâti frontal d’hier, « divers(e) cité jardin » oppose l’expression urbaine et architecturale d’une diversité de modes d’habiter. Sa morphologie plurielle dessine, au-dessus du socle commun du rez-de-chaussée, des volumes différenciés dans leur gabarit, leur positionnement et leur traitement, qui viennent incarner cette diversité et favoriser l’émergence des individualités. Si chaque corps de bâtiment affiche une histoire unique, la continuité du socle et le choix des matériaux contribuent à créer une unité et une identité forte à l’ensemble de l’îlot.

Palette subtile

Les façades sont travaillées selon le cas en béton lasuré, en bardage aluminium de teinte gris clair, gris moyen ou champagne. Elles reçoivent de larges ouvertures vitrées. Une maille métallique met en valeur les divers évènements du projet.

La palette de couleurs joue la variation plutôt que la rupture. L’îlot se teinte de nuances allant du blanc au gris léger, en passant par le sable, le miel ou le blond que le soleil vient réchauffer à l’ouest, au sud et à l’est. Ce travail raffiné sur les nuances de blanc exprime l’attention prédominante du projet à la lumière et à l’ensoleillement : le blanc réagit à la lumière, l’accueille et en fait jouer les reflets tout en valorisant les césures et les failles.

Héliotropisme

Divers(e) Cité jardin s’apparente à un îlot tournesol dont les pièces construites s’orientent vers le soleil pour garantir une plus grande qualité d’ensoleillement et de vues. Chaque programme construit une relation particulière et valorisée au ciel, aux vues et aux espaces extérieurs généreusement dimensionnés. La variété d’espaces extérieurs individualise les logements, anime les façades et offre des vues, de l’espace et de la lumière à chaque habitation.

État du projet

— Concours 2012

— Études 2013

— PC déposé juillet 2013

— Délais du chantier : 36 mois

— Livraison mars 2018

Maîtrise d’ouvrage

— VILOGIA+ BPD MARIGNAN Immobilier

Surfaces

— SHON 19 200 m²

— SHAB 15 181 m²

— Surface de Plancher : 17 714 m²

— Superficie de la parcelle 5 936 m²

Coût

— 24,9 M€ HT

Co-Traitant(s)

— SAISON MENU Architectes mandataires + GAËTAN LE PENHUEL Architectes associés + HEXA INGENIERIE BET

Chef(s) de projet

— Nancy Lor

— Marcin Wieczorek

— Nicolas Vuillemin

— Emeric Debrauwer

Perspectives

— KeurK / Olivier Riauté

Mission

— Mission complète

Caractéristiques

— RT 2012

Crédits

— Perspectives : MIG 3 / Alexandre Wanty

— Photos : Maxime Naveteur & Marcin Wieczorek